Quand il n’y a pas que le Coronavirus qui tue l’art

Des festivals et des concerts annulés à la pelle, des bars fermés, des expositions reportées : les artistes, les musiciens, les comédiens et les producteurs de spectacles bretons entament leur déconfinement la gorge nouée. Il n’y aura rien, ou presque cet été. Face à cette situation difficile, ils tentent de sortir la tête de l’eau, et travaillent à distance, comme ils peuvent. Mais pour Tarek, un artiste peintre rennais, la crise de l’art est bien plus ancienne que celle liée au coronavirus. Elle ne fait que l’aggraver… Et l’heure est à la solidarité.
Regards / vendredi 15 mai à 11h30 / Durée émission : 30 min présentée par Domitille Courtemanche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s