Auteurs N-Z

Achille Nozda • Dessinateur

Achille NozdaAchille Nzoda est né au Cameroun, son père était pasteur. Diplômé de l’École Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication, il a débuté comme dessinateur de presse, publiant ses dessins notamment au Cameroun et en Martinique. Il a obtenu à trois reprises le prix du meilleur caricaturiste au festival d’humour de Yaoundé. Il réside à présent dans la région Lilloise. Créateur de deux personnages animaliers très drôles, « Les crocos », dans un style humoristique qui s’inspire du dessin animé et des personnages loufoques de Tex Avery. Achille Nzoza présente ses deux anti-héros dans des strips irrésistibles en trois vignettes. Prépare un album humoristique sur le rugby et une autobiographie intitulée « Un pygmée chez les Gaulois ». Il continue de publier régulièrement des trips en trois vignettes, « Bienvenue chez les Ch’ticons »… Avec « Les Animotards » (Editions Tartamudo), sur un scénario de Vincent Haudiquet, Achille Nzoda a publié un premier album humoristique aux dessins très enlevés. Les deux personnages principaux Xavier le Lièvre et Martin la Tortue, tiennent une concession motos toutes marques, dans laquelle défile toute une galerie de personnages plus ou moins farfelus dont les motos sont toujours la source de leurs déboires. Les gags qui s’enchaînent sont parfois très drôles et bien observés. Un second tome est en préparation chez le même éditeur. Il a fondé l’association « Doigts d’auteur » qu’il anime dans la région lilloise.

Publication :

Les Animotards #1, avec Vincent Haudiquet, 2007 • Collection Rires

Pef • Dessinateur

PefPierre Elie Ferrier, dit Pef, est né le 20 mai 1939 à Saint-Jean-des-Vigne, dans la Sarthe. Après des études secondaires, il entame une carrière de journaliste. Il a été rédacteur en chef de la revue Virgule. C’est après avoir réalisé des disques pour petits, avec la chanteuse Anne Sylvestre, qu’il publie pour les enfants. Il a réalisé avec Alain Serres pour la télévision la série des Pastagums et a publié une centaine d’ouvrages. Pef, avant d’être un auteur à succès dont chaque maison rêve d’avoir au moins un titre, est un écrivain et un dessinateur militant. Et parmi les artistes s’intéressant à l’enfance, il est l’un de ceux qui ont le mieux compris que la bataille contre l’illettrisme était à mener par des actions parallèles à l’enseignement. Le nom de Pef est d’abord lié aux dessins de presse (dans Arts, Franc-jeux, Virgule), puis aux disques pour enfant d’Anne Sylvestre dont il illustra les albums avec un humour tendre. Par charisme personnel et avec un tempérament fort d’animateur d’association, il n’a jamais cessé d’être à l’écoute des enfants, passant autant de temps avec eux, en rencontres et en discussions, qu’à sa table de travail.

Publications :

Au secours, avec Gudule, 2002 • Collection Carros

Le Roi Raoul n’a plus de tartines, avec Vincent Haudiquet, 2000 • Collection Barcos

Vincent Pompetti • Dessinateur

Diplômé de l’Institut National des Beaux-Arts Saint-Luc de Liège, il réalise seul sa première bande dessinée qui a pour thème la science-fiction dans un monde imaginé par lui : Planète Divine, paraît en deux tomes chez Glénat en 2002 et en 2003. Avec Raspoutine dans la collection Trilogie et Œil brun, œil bleu, il débute sa collaboration avec le scénariste Tarek aux éditions Emmanuel Proust. Sa palette s’affine, son style devient plus réaliste et ses cadrages deviennent dynamiques. Depuis 2008, il dessine la série Sir Arthur Benton dont le dernier tome du second cycle est prévu pour la fin 2010. Depuis son installation en Bretagne en 2007, il se consacre à la peinture à l’huile sur toile. Ainsi, plusieurs de ses œuvres ont déjà été exposée à Saint-Malo (Quai des bulles en 2008), à Liège, Paris et Brest en 2009. Il obtient le prix de la ville de Creil en 2009 pour la série Sir Arthur Benton.

Publications :

Les Anciens Astronautes, 2015  • Pegasus

La guerre des Gaules #1, avec Tarek, 2012  • Collection TEBEOS • Prix de la meilleure BD historique, Rive-de-Gier, 2015

Le Malouin, avec Tarek, 2012 • Collection TEBEOS

La guerre des Gaule #2, avec Tarek, 2013 • Collection TEBEOS • Prix de la meilleure BD historique, Rive-de-Gier, 2015

Maurice Rajsfus • Scénariste

Il est né le 9 avril 1928 à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Historien et militant, il est auteur d’une cinquantaine de livres dans lesquels il a abordé les thèmes du génocide des juifs en France, de la police et des atteintes aux libertés. En 1994, il a co-fondé l’Observatoire des libertés publiques, qu’il préside. Maurice Rajsfus est le fils de parents juifs polonais arrivés en France au début des années 1920. Ils ont été mariés par le maire d’Aubervilliers, Pierre Laval, « alors encore avocat pacifiste ». En juillet 1942, il est arrêté avec ses parents lors de la rafle du Vélodrome d’Hiver par un policier « un temps voisin de palier (…) Lorsque, en 1988, Rajsfus tentera de l’approcher (« pour comprendre »), le retraité l’éconduira d’un brutal: « Ça ne m’intéresse pas ! » Il n’a cessé depuis d’incarner cette « police de Vichy au passé trop présent, sans remords et sans mémoire » (Pierre Marcelle). Maurice Rajsfus, qui a alors 14 ans, est relâché à la suite d’un ordre aléatoire excluant les enfants Juifs français de 14 à 16 ans de la rafle. Ses parents ne reviendront pas. Il a été « Jeune communiste » à 16 ans, exclu à 18 pour « hitléro-trotskisme », militant de la IVe Internationale avant 1950, puis du groupe Socialisme ou Barbarie avec Lefort et Castoriadis, le réseau Ras l’Front de 1991 à 1999 » (Pierre Marcelle). Un an après que, le 6 avril 1993, le jeune Makomé M’Bowolé a été tué d’« une balle dans la tête à bout touchant alors qu’il était interrogé, menotté, au commissariat des Grandes Carrières » (18e arrondissement de Paris), Maurice Rajsfus co-fonde l’Observatoire des libertés publiques, qui relève dans son bulletin mensuel Que fait la police ?, ce qui constituerait, selon lui, des bavures policières. Pour lui, le lien entre passé et présent est constant, notamment dans la surveillance de la police : « Ils ont volé des années de vie à mes parents. Tous ont participé aux rafles quand ils étaient requis. Pratiquement pas un seul n’a démissionné. Si la police française ne s’était pas mise aux ordres, jamais il n’y aurait eu autant de dégâts. Il y a eu 150 000 déportés de France, dont 76 000 juifs, les autres étant des déportés politiques (résistants, communistes, otages…). Et que dire de ce policier qui, rendant compte à la préfecture de sa mission, ose écrire, le 22 juillet : « Le Vél’ d’Hiv’ est évacué. Il restait 50 juifs malades et des objets perdus, le tout a été transféré à Drancy. » » Définissant le sionisme comme un « projet présenté comme « généreux » par ses initiateurs », il considère qu’il « a rapidement dérivé en une entreprise également raciste ». Antisioniste, il dénonce l’utilisation de l’accusation d’antisémitisme qui est, selon lui, devenue « une arme brandie contre tous ceux qui s’opposent au sionisme, idéologie active qui ne saurait souffrir la moindre critique ». Il publie, en 1990, Palestine: chronique des événements courants, 1988-1989 et L’ennemi intérieur: Israël-Palestine, livres dans lesquels il décrit Israël comme « une démocratie sous haute surveillance » et dénonce les exactions de l’armée israélienne. N’ayant longtemps eu que le certificat d’études, puisqu’il quitta le collège à 14 ans, Maurice Rajsfus a cependant passé un doctorat en sociologie en 1992. Il a été à plusieurs reprises membre du jury des Big Brother Awards France, et a préfacé le livre, Big Brother Awards. Les surveillants surveillés (2008).

Publications :

Moussa et David, avec Jacques Demiguel, 2006 • Collection TEBEOS

Maurice dans la tourmente, avec Michel D’Agostini et le soutien du Mémorial de la Shoah, 2010 • Collection TEBEOS • Prix des lycéens de la Ville de Brives, 2013

Rodolphe • Scénariste

RodolpheRodolphe, de son vrai nom Rodolphe Daniel Jacquette, suit des études littéraires (licence, maîtrise) à la faculté de Nanterre. Professeur de lettres, puis libraire, il rencontre en 1975 Jacques Lob qui l’initie à la technique du scénario Bande Dessinée.

Il publie ses premières histoires courtes en 1976 et 1977 avec « Le Conservateur » illustré par Floc’h et « Enquête au Collège » mis en image par Goetzinger. Critique bande dessinée à A Suivre, Métal Hurlant, Rock, Charlie, Pilote et actuellement à La Lettre de Dargaud, il multiplie ses collaborations avec des « petits jeunes » tels Rouge, Ferrandez, Durand, Léo, Magnin, Mounier, Serrano, Juillard ou Allot (près de 70 albums en tout !).

Il anime actuellement plusieurs séries dont Trent (Léo), Cliff Burton (Durand), Taï Dor (en collaboration avec Serge Le Tendre, Serrano puis Foccroulle), Le Blaireau (Boem), Dock 21 (Mounier), Les Autres Mondes (Magnin), Les Ecluses du Ciel, Commissaire Raffini (Ferrandez puis Maucler), Les Moineaux (Alloing), Das Reich,..

En janvier 2000, il publie également avec Alain Bignon un « one shot » policier ayant pour principal personnage la célèbre Betty Page (chez P&T Productions) et signe trois nouvelles séries avec Bernard Capo : Les Teutoniques, Philippe Marcelé : Gothic (aux éditions Le Téméraire) et Tony Cossu : L’Ange Blanc. Depuis 4 ans, conseiller artistique auprès du Festival de Blois, il a réalisé plusieurs expositions consacrées, entre autres, à Loisel, Baudoin, Baru et Le Tendre.

De nombreux prix ont déjà marqué sa carrière : Bulle d’Or du meilleur scénariste (Brignais 1987), prix du meilleur scénariste (Solliès-Ville 1993), prix Jacques Lob du meilleur scénariste (1993), prix spécial du jury (Hyères 1994) pour l’album Schizo et le Prix de la Meilleure Série pour Cliff Burton au Festival International de la Bande Dessinée de Charleroi en 1994.

Publication :

L’inspecteur Raffini, avec Maucler, 2014  • Collection TEBEOS

Slim • Dessinateur

Auteur de bande dessinée et caricaturiste de presse né le 15 décembre 1945 à Sidi Ali Benyoub (près de Sidi-bel-Abbès) dans l’ouest de l’Algérie. Il a publié de nombreux albums de BD distribués en Algérie et en France, Slim collabore avec de nombreux journaux et magazines internationaux (L’Humanité) en 1995/1996/1997. Il participe également à la création artistique des campagnes de communication de grands groupes mondiaux et ONG. En 2009, lors de la 2e édition du Festival International de la Bande Dessinée d’Alger (FIBDA), un hommage officiel lui a été rendu reconnaissant son œuvre et sa contribution au patrimoine culturel de l’Algérie. Wolinski dira de lui d’ailleurs un jour: « si vous voulez connaître l’Algérie, lisez les albums de Slim ». Il collabore aujourd’hui avec Le Soir d’Algérie, quotidien francophone algérien, avec une planche hebdomadaire (Tout Va Bien -TVB) en page 2.

Publication :

Waloo à l’horizon, en partenariat avec l’IMA, 2003 • Collection TEBEOS

Ruben Sosa • Dessinateur  (1941-2007) 

Peu connu en France, il avait démarré sa carrière très jeune en publiant aux côtés d’auteurs de renom tels que Hugo Pratt, Alberto Breccia,Eugenio Zoppi, Solano López, Arturo del Castillo, Carlos Roume entres autres. Son activité professionnelle commence à Buenos Aires en 1959 en collaborant aux revues dirigées par Hector Oesterheld : Hora Cero et Frontera. Au gré des rencontres professionnelles, il entre dans les plus grandes maisons d’édition des États-Unis et d’Angleterre : DC Comics, Marvel Comics, Fleetway. En Italie , il publie dans Alter AlterCorto MalteseCorrier Boys, Vampirella, Intrépide, Il Monello, Blitz, Uomini et GuerreEn France ses histoires sont publiées dans la revue Charlie. En 1986, il fonde en Italie le Studio Arti Visive, une école artistique où sont donnés des cours de dessin publicitaire, d’illustration, de bande dessinée, d’aquarelle, d’acrylique. Aujourd’hui, comme toujours, l’auteur continuait de faire ce que qui lui plaisait en donnant le meilleur de lui-même. Son album Les tigres de papier paraît à titre posthume.

Publication :

Les tigres de papier, 2004 • Prix du carrefour européen du 9e art et de l’image, meilleur album, 2008.

Vinz el Tabanas • Dessinateur

C’est un jeune et prodigieux dessinateur de 23 ans. Vincent a découvert la BD comme beaucoup de jeunes de sa génération, à travers les mangas japonais, puis les comics américains, avant de s’intéresser à l’univers du graffiti et du tattoo. Après quelques essais comme dessinateur de presse, il a rencontré José Jover, scénariste et responsable des éditions Tartamudo, qui est devenu « son 2e papa ». Il lui a en effet proposé de travailler sur un scénario de science-fiction écrit une quinzaine d’années auparavant et initialement destiné à un jeu vidéo. L’histoire d’un adolescent projeté dans un univers sordide, que Vincent a fait sienne. Aujourd’hui les auteurs du Miroir des Templiers enchaînent les dédicaces, tout en préparant la sortie du 2e tome de la série (qui en comptera 3). Vincent s’occupe également de la communication de l’une des collections, Geek Connexion. Car ses talents ne s’arrêtent pas au dessin : il s’essaye aussi au numérique, à la programmation, à la vidéo et au web. Bref, c’est un véritable « couteau suisse du graphisme », qui semble n’avoir qu’un seul mot d’ordre : rester affûté.

Publications :

Le miroir des Templiers #1, avec Jef Martinez et José Jover, 2008

Le miroir des Templiers #2, avec Jef Martinez et José Jover, 2014

Tarek  • Scénariste

Né à Paris au début des années 70, Tarek ne cesse d’explorer de nouveaux horizons à travers l’écrit et l’image. Scénariste, peintre, photographe, rédacteur en chef de Paris Tonkar magazine et auteur du livre de référence sur le graffiti français, Tarek est un artiste polymorphe. Il a écrit près de 70 livres dont certains sont devenus des ouvrages incontournables (Paris Tonkar, la série BD Sir Arthur Benton…), des scénarios pour l’audiovisuel en Europe et aux États-Unis (documentaire et fiction) et expose ses peintures dans le monde entier (Paris, Montréal, New York, Zürich, Genève, Budapest…)

Publications :

Blateman et Bobine #1, avec Vhenin, 2015 • Collection Rires

Turcos, avec Batist, 2011  • Collection TEBEOS

La guerre des Gaule #1, avec Vincent Pompetti, 2012 • Collection TEBEOS • Prix de la meilleure BD historique, Rive-de-Gier, 2015

Le Malouin, avec Vincent Pompetti, 2012 • Collection TEBEOS

La guerre des Gaule #2, avec Vincent Pompetti, 2013 • Collection TEBEOS • Prix de la meilleure BD historique, Rive-de-Gier, 2015

Documentaire :

Turcos le making-off, 2011  • Pegasus & Co

Mathieu Trabut • Dessinateur & scénariste

Mathieu Trabut est un dessinateur Français qui a voulu faire de la BD depuis la maternelle. Pendant ses années Lycée il participe au fanzine de l’école, remporte un écureuil d’or au concours de BD d’Angoulême (1993) et dessine pendant les cours. Après avoir eu son Bac littéraire option Arts Plastiques, et après quelques années d’errances il décide de faire une année d’étude en Infographie, ce qui lui permettra de travailler deux ans dans ce domaine. Mais le goût de la BD reste prioritaire et finalement il décide de partir en Belgique pour suivre 4 années d’études en BD à l’académie des Beaux-Arts de Tournai. A la sortie il écrit son premier projet « Terre de son nom »…

Publication : 

Terre de son Nom #1, 2008

Vhenin • Dessinateur

vincent_henin_vheninNé à Bruxelles en 1979, Vhenin se passionne très jeune pour la Bande Dessinée. Élevé dans une famille de bédéphiles, il sait vers l’âge de 9 ans qu’il fera de la BD et élabore des petites planches qu’il vend à ses amis pour financer ses friandises. Tout en suivant une scolarité classique, il participe à des cours de BD au Centre Belge de la Bande Dessinée à Bruxelles, puis à l’Espace Bernier à Waterloo, sous l’égide de Jean-Luc Cornette et de Jean-François Di Giorgio. En 1997, il rencontre Jacques Martin, le créateur d’Alix avec qui il travaillera 8 ans dans la collection « Les Voyages d’Alix » aux Éditions Casterman. Vhenin (qui signe alors sous son vrai nom, Vincent Henin) sortira 4 albums: Carthage, Jérusalem, Pétra et Lutèce dont 2 récolteront un prix…
Après 5 ans d’absence dans la milieu de la BD, Vincent Henin devient Vhenin et relève le défi lancé par son ami Tarek: faire une BD pour la jeunesse, loin du style classique des Voyages d’Alix! Le projet Blateman & Bobine est né…
Parallèlement à la BD, Vhenin est graphiste et interface designer pour des clients tels que la Commission Européenne.

Publication :

Blateman et Bobine #1, avec Vhenin, 2015 • Collection Rires

Céline Wagner • Dessinatrice

Née en 1975 dans le Val d’Oise, elle est diplômée de l’école de design Polycréa de Toulouse. Elle effectue un stage aux côtés d’Edmond Baudoin et de cette rencontre naît en mai 2003 une bande dessinée réalisée à quatre mains, Les Yeux dans le mur, sur le thème du peintre et de son modèle (Dupuis, collection Aire Libre).

Céline Wagner poursuit par ailleurs son travail d’artiste plasticienne militante, car pour elle « l’art se sert de rien pour rendre important ce qui n’a l’air de rien ».

Publication :

La patience du grand singe, avec Edmond Baudoin, 2006 • Collection TEBEOS

Vous pouvez consulter les biographies de nos auteurs : Auteurs A-M

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Une maison d'édition citoyenne depuis 1999 !

%d blogueurs aiment cette page :