La Bête de Jumièges dans Bulle d’encre

la-bete-de-jumiegeRésumé
Duché de Normandie – Jumièges, été 1224. Le jeune Davian qui travaille à la forge de l’Abbaye de Jumiège est ravagé par le chagrin. Blanche, sa bien aimée… Qui a donc ainsi pu massacrer son bel amour, retrouvé mutilé et crucifié à un arbre ? Probablement pas le coupable exécuté à la hâte le lendemain. Un long voyage attend Davian et Le Frère Theodomar, moine Bénédictin de l’Abbaye, entre Paris et Tours, persuadés que le coupable court encore… La série de meurtres barbares ne fait que commencer. Mais qui peut bien semer un tel carnage ? Une bête sauvage ? Un fou dangereux ? Un soldat en exil ? Qui est cette bête qui s’évertue à tuer et à semer les cadavres dans des mises en scène religieuse faisant écho aux versets de l’Apocalypse de St Jean ?
Et plus encore : Qui est le chasseur et qui est le chassé ?

Notre avis
Il y a comme une impression d’un savant mélange entre Umberto Ecco et le tueur machiavélique de Thomas Harris dans cette Histoire que Pascal Piatti a décidé de nous faire partager. Un scénario inspiré et de qualité dont la beauté des illustrations de Mor et des couleurs de Francois Feury nous feraient presque oublier que cet opus est un récit complet tant il aurait mérité un cycle. Ésotérisme, Folie, Religion, Sciences et Sacré se mélangent dans une savante alchimie sous couvert d’enquête policière dans un voyage initiatique… Venez donc vous perdre au fil de l’eau entre Mythe et Réalité … Mais prenez garde, car rien n’est simple dans cette Normandie du moyen-âge où le diable rode. 62 Pages passionnantes qui sauront vous garder en haleine. A noter qu’une fois de plus, c’est un financement participatif qui a vu se concrétiser ce projet sur la plateforme Ulule, grâce au soutien des internautes et des Éditions Tartamudo. Avec cet Opus, Pascal Piatti signe probablement son meilleur scénario dans un moyen-âge qu’il dépeint à la perfection.

En deux mots
Sur la piste du premier tueur en série de l’Histoire, une BD-Thriller-Médievale Captivante.

Retrouvez la Bête de Jumièges sur Facebook.

Jean-Claude Attali

logo

La Guerre des Gaules dans Bulle d’encre

integrale2
Résumé

De Bello Gallico, de 58 à 51 av. J.-C., est le récit détaillé de  la guerre de conquête entreprise par le général romain Jules César et la résistance que lui opposent les tribues gauloises. La victoire romaine est assurée en 52 av. J.-C. par la bataille et le siège d’Alésia, et la célèbre défaite d’un certain Vercingétorix. Cette guerre tumultueuse prendra véritablement fin un an plus tard… C’est la colonne vertébrale de cette intégrale, une espionne éduenne au service des Romains, un druide fanatique qui prêche la guerre à outrance contre l’envahisseur, un chef Arverne combattant sous les ordres de Vercingétorix et un général romain proche du parti sénatorial qui obéit à César, mais ne partage pas ses desseins… L’accent est mis sur la relation particulière entre  César et Vercingétorix, amis et alliés dans un premier temps pour finir par devenir des rivaux acharnés. Fiction et réalité, histoire et propagande, trahison et acte de bravoure plongent le lecteur dans l’intimité du fondement de mythes et de symboles bien présents encore aujourd’hui.

Notre avis
CaesarUne libre adaptation de La Guerre des Gaules de Jules César – je vous épargne cette fois la version latine – fruit d’une très belle collaboration artistique entre Vincent Pompetti au dessin et Tarek au scénario. Les deux artistes nous livrent ici une version moderne mais très fidèle, aux huit années de guerres difficiles relatées par l’empereur romain comme aux dernières découvertes archéologiques.
Cette intégrale contient :
– Tome 1 : Caius Julius Caesar
– Tome 2 : Vercingétorix
– Un bonus : une mini-encyclopédie sur l’époque.
Vercingétorix et César se mêlent ainsi à des personnages fictifs et nous plongent avec délice dans l’Histoire Antique de cette conquête romaine avec un véritable souhait didactique des auteurs d’être au plus proche de la réalité historique, donc au plus près du récit des vainqueurs. Les 160 pages de cette intégrale comprennent un dossier complet avec croquis, explications sur les clichés, approximations et autres représentations erronées des gaulois, mais aussi des romains, ainsi que le déroulement et le contexte historique de nos fameux ancêtres, un pur bonheur. En  filigrane, les complexités politiques de l’époque, les rapports souvent proches entre Gaulois et Romains, les alliances et mésalliances, les intérêts, et une véritable immersion archéologique du véritable degré d’évolution des nations gauloises bien loin des clichés, par Toutatis, font de cette Bande Dessinée une référence aujourd’hui. Si vous n’aviez pas à l’esprit que Jules César a magnifié ses opérations militaires dans le plus bel écrit de propagande antique qui soit, cette nouvelle approche du « Commentaires sur la guerre des Gaules » ravira les amateurs comme les néophytes.

Le Bonus BDE : Un livre consacré à cet univers regroupant des interviews, des reportages et des illustrations devrait également voir le jour et sera disponible uniquement sur Pegasus And Co et le site de Tarek. Vous pouvez déjà y trouver un Ex-libris en tirage limité. Et un site dédié à cette oeuvre pédagogique et ludique et sa version anglaise.

En deux mots
Vae Victis, Un récit des batailles complet, passionnant voir troublant. Une référence !

Jean-Claude Attali

logo

Les enquêtes du commissaire Raffini T11

Inspecteur Raffini

Chronique publiée dans Bulle d’encre.

Résumé
Le cadavre d’une jeune femme est repêché en surface de la Tamise. Les premières investigations montrent que la victime est d’origine française, l’affaire arrive donc outre-Manche et elle est confiée à Raffini. Le malheureux va devoir enquêter au pays de Sa Majesté et s’habituer aux coutumes britanniques. Il est aidé en cela par un sympathique policeman, archétype de l’Anglais typique. Mais l’enquête s’avère plus compliquée qu’au premier abord : pourquoi le corps de cette femme n’a pas dérivé comme ça aurait dû être le cas ?

Notre avis
Avec l’Inconnue de Tower Bridge, Rodolphe et Christian Maucler signent la onzième aventure du commissaire Raffini (qui est aussi une réelle aventure éditoriale tellement ce personnage est passé d’éditeur en éditeur). On retrouve le pur plaisir de lire ce polar qui sent bon les années 60, avec ces personnages si caricaturaux et si attachants. Alors, on se grille une petite clope, on se sert un bon digeo et on savoure (ça marche aussi sans clope et sans alcool).

En deux mots
Un bon polar qui sent bon les années 60

Anthony Roux

logo

Les anciens astronautes dans Bulle d’Encre – L’actu BD en un clic !

Les Anciens Astronautes

Vincent Pompetti signe un magnifique retour mais cette fois en science-fiction. Aventures, suspenses et révélations sont au rendez-vous dans ces 200 pages d’aquarelles qui nous transportent littéralement dans un autre univers ! Les Anciens Astronautes est un roman graphique dans la veine des classiques du genre Heroïc-Fantasy. A l’origine de ce projet Vincent Pompetti a été soutenu par l’association Pegasus & co, une association d’artistes promouvant les projets indépendants, et la maison d’édition Tartamudo. Un site dédié a même été créé spécialement pour l’occasion et continue d’être enrichi très régulièrement, avec planches, croquis et bien plus encore. Nous en avions déjà parlé…

Suite de la chronique : Les anciens astronautes (Pompetti) – L’actu BD en un clic !

Artist UP – Scénariste, graphiste, peintre, photographe… voici Tarek !

Nous vous avions présenté Vincent Pompetti et son œuvre, aujourd’hui nous nous entretenons avec Tarek, son principal collaborateur. 

Scénariste, graphiste, peintre, photographe… Tarek cumule les arts et se passionne pour tout. Fan de street art, il a sorti Paris Tonkar en 1991, son premier livre sur le sujet et référence mondiale dans le grafitti. L’auteur souhaite publier une édition anniversaire d’ici peu, affaire à suivre…

Il y a énormément à dire sur Tarek, il aime l’histoire, le beau, la rue… Il nous raconte qui il est et comment il voit le monde dans la suite de l’article.

 Est-ce que vous pouvez vous présenter en quelques lignes ?

Je suis scénariste de bande dessinée depuis 1999 et j’ai publié plus d’une soixantaine d’albums dont une partie avec Vincent Pompetti au dessin. Je suis également photographe et peintre. En 2010, j’ai décidé de montrer mon travail car je considère que j’ai atteint une certaine forme de maturité qui me plait et j’ai envie de partager mes œuvres avec le public. J’ai exposé à New York, Genève, Paris, Montréal, Lyon, Marseille, Rennes, Brest, Nantes, Zürich, Prague, Tanger, Athènes et un très grand nombre de villes en France ! La galerie 203 de Montréal me représente en Amérique du nord et la galerie Philippe Gelot en France.

Suite de l’interview : Artist UP – Scénariste, graphiste, peintre, photographe… voici Tarek !

Une maison d'édition citoyenne depuis 1999 !