Archives du mot-clé Interview

Interview de José Jover (1)

Paris Tonkar magazine

Bonjour José, tu es éditeur mais aussi dessinateur et animateur d’ateliers BD. Comment gères-tu ces trois facettes dans la durée ?
José Jover : Je « gère » mes trois casquettes dans la durée, en travaillant durement, c’est un premier point important. Le credo des publications des éditions Tartamudo en matière éditoriale est complètement lié à ma propre aventure humaine, intellectuelle et artistique. Je me perçois comme dans le poème de José Maria de Heredia : « Comme un vol de gerfaut hors du charnier natal… ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERAQuel est le fil conducteur d’une aventure de ce type et comment trouver la motivation et l’énergie de la poursuivre au cours du temps ?
J. J. : Mille choses vécues ou rêvées en amont, certainement ! Je crois qu’une rivière n’a pas besoin forcément d’un but, d’une embouchure, elle a juste besoin d’un point de départ, d’une source, après quoi elle fera des centaines de méandres ; à sa manière elle creusera son sillon…

Voir l’article original 1 960 mots de plus

Publicités

Interview de José Jover (2)

Paris Tonkar magazine

As-tu des passions ou des styles de préférence ?
J. J. :Je suis un grand passionné de musique et j’estime que faire des comparaisons entre les différents genres de musiques n’a pas de sens. Chacune a ses raisons d’être et d’exister. Je ne parle pas de mes goûts personnels directement : « j’aime ou j’aime pas » ; il s’agit de quelque chose de plus universel. Pour chacun des styles et chacun pour des raisons différentes. Pour ma part, j’aime toutes les musiques sans les comparer nécessairement, je les prends comme elles viennent. En bande dessinée, c’est pareil en ce qui me concerne et, à partir du moment, bien sûr, où je leur trouve une grâce particulière qui me parle. Question de goût, étayé par la culture et un savoir. Chaque musique, livre de littérature, opéra, théâtre, cinéma ou bande dessinée a une raison d’être et correspond à un âge de la vie. On ne…

Voir l’article original 1 362 mots de plus

Interview de José Jover (1)

Paris Tonkar magazine

Bonjour José, tu es éditeur mais aussi dessinateur et animateur d’ateliers BD. Comment gères-tu ces trois facettes dans la durée ?
José Jover : Je « gère » mes trois casquettes dans la durée, en travaillant durement, c’est un premier point important. Le credo des publications des éditions Tartamudo en matière éditoriale est complètement lié à ma propre aventure humaine, intellectuelle et artistique. Je me perçois comme dans le poème de José Maria de Heredia : « Comme un vol de gerfaut hors du charnier natal… ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERAQuel est le fil conducteur d’une aventure de ce type et comment trouver la motivation et l’énergie de la poursuivre au cours du temps ?
J. J. : Mille choses vécues ou rêvées en amont, certainement ! Je crois qu’une rivière n’a pas besoin forcément d’un but, d’une embouchure, elle a juste besoin d’un point de départ, d’une source, après quoi elle fera des centaines de méandres ; à sa manière elle creusera son sillon…

Voir l’article original 1 960 mots de plus

Entretien avec Vincent Pompetti

Invité au 28ème festival de Bulles en Loire, Vincent Pompetti revient sur l’adaptation en deux volumes de La guerre des Gaules (Vincent Pompetti, Tarek, Éditions Tartamundo, 2012).

Le prologue de La Guerre des Gaules installe d’abord un conflit armé entre gaulois et germains. Puis il se poursuit entre gaulois et… gaulois. Un parti pris historique illustré par des nuances de gris si chères à feu ce Promeneur du champ-de-mars (1) car, justement, selon lui, elles révélaient la couleur de la France – le gris profond des toits ou celui, plus heureux, de la lavande de Provence. Mais encore « le gris-vert de la Champagne, couleur cadavre de la Grande-Guerre ». Une dominante de gris qui, par le talent de Vincent, met en relief ces rouges sombres rappelant ceux du sang versé au nom du Sénat.
Aussi, le point de vu présenté ici est celui des historiens romains. Il présente Vercingétorix et les Arvernes comme des traitres puisqu’ils ont au préalable soutenus Rome, avant de se retourner contre eux. Ne nous trompons pas, ce changement de camp s’est évidement opéré sous la pression des chefs gaulois. Non pas qu’ils le menacèrent, mais, en s’alliant ici ou là, les tribus de la celtique ne lui montraient-elles pas l’exemple à suivre ?
Et, non content de les soumettre, de prélever tributs et otages, Jules César, en usant de la politique de la terre brûlée, n’a-t’il pas poussé Vercingétorix à la révolte ? Assurément, nous pouvons poser la question qui fâche… Pourquoi diable avoir attendu autant de temps ? Réponse dans le second volume intitulé Vercingétorix.

Suite de l’entretien avec Vincent Pompetti.

Entretien avec Céline Wagner

Invitée au 28ème festival Bulles en Loire, Céline Wagner se livre volontiers face caméra.

Durant son cursus à l’école de design Polycréa de Toulouse, elle effectue un stage aux côtés d’Edmond Baudoin. De cette rencontre naît une bande dessinée réalisée à quatre mains : Les Yeux dans le mur (Dupuis, Coll. Aire Libre, 2003). Un premier one shot dont le thème du peintre et de son modèle la place parmi les jeunes gens qui parle d’eux-mêmes – qui ne parle que d’eux-mêmes, diront certains.
Et alors ? L’expérience des jeunes vaut bien celle des vieux, non ? Car voyez-vous, Céline se voue à la peinture au moins autant qu’au dessin. C’est dire si ce thème lui est cher.

Suite de l’entretien avec Céline Wagner.

Paris Tonkar magazine #8

:: Dans tous les kiosques depuis le 9 août ::

 Sommaire #8

Edito
En direct

Paris Tonkar :
CP5
Fast
Gurs
Kson

Zoom : Lil’Thugs
Actu : Kosmopolite

Urban arts without borders :
London
Marseille

Zoom : Zeyo

Clichés 


Photographie : Still shooting
Sketchs
Nobles lettres

Portrait : Grems
Zoom : Calmets

Photomatonkar :
Seth
Kzed
LKS1
Homek
Kcoh
Tekos
Omouck
Pares
Pro176

Multimédia : Les Marqueurs
Zoom : Candy Bird

Street art :
STF – Stéphane Moscato
Certifié Coqalane
Nice art
Ladamenrouge
ME-Paris

Zoom : Matthieu Lauffray
Chroniques

Suivez Paris Tonkar magazine [ vimeo | facebook | twitter | tumblr | youtube ]