Archives du mot-clé mémoire

Soirée de lancement de la BD El Djazaïr en novembre 2012

Le 1er novembre, notre maison d’édition et Tarek ont participé à cet événement : exposition, vente de BD et table ronde à 19h30 sur la représentation de l’Algérie dans la bande dessinée. La librairie Envie de lire et la maison d’édition Ici Même sont nos partenaires sur de nombreux projets !

 Pour acheter la BD : http://www.envie-de-lire.fr/produits/fiche/omargarciacavause-el-djazair-9791091837002-v.html

:: Yasmina Khadra et Tarek en ITW :: Regards sur RCF alpha

Regards Présenté par Arnaud Wassmer
Une rencontre…Plusieurs producteurs alternent pour présenter cette émission qui va à la rencontre d’un personnage au parcours intéressant ou qui soit en lien avec une actualité et nous donne une vision du monde.

Yasmina Khadra et Tarek
Ecrivain populaire, Yasmina Khadra a publié un nouveau roman : L’équation africaine dans lequel il raconte des occidentaux pris en otage au large de la Somalie sur leur voilier par des pirates. Leurs ravisseurs vont les les faire passer d’un pays à un autre, d’un groupe à l’autre, et c’est une rencontre entre l’Afrique et l’Occident d’aujourd’hui qui est au coeur de ce roman.
Yasmina Khadra est accompagné de Tarek. Auteur de bandes dessinées, celui-ci était venu il y a quelques semaines présenter son nouvel album Turcos dans lequel il racontait l’itinéraire de tirailleurs algériens pendant toute la première guerre mondiale. Cette histoire, authentique, est précédée d’une préface écrite par Yasmina Khadra. Une préface sur la mémoire, ce qu’elle est et ce que l’on en fait.
Yasmina Khadra et Tarek sont les invités d’Arnaud Wassmer dans ce Regards.

Article dans sceneario.com

Le Petit Maurice dans la tourmente

Le petit Maurice dans la tourmente
Le petit Maurice dans la tourmente

C’est l’histoire vraie du jeune Maurice Rajsfus qui nous est contée par lui (aujourd’hui devenu journaliste et historien) dans cet ouvrage des éditions Tartamudo intitulé Le petit Maurice dans la tourmente. En 1942, Maurice et sa famille habitaient Paris dont le pavé était alors battu par des policiers français aux ordres de l’occupant nazi. Cette sombre période synonyme de rafles rappelle bien évidemment le film La rafle (avec entre autres Gad Elmaleh, Mélanie Laurent et Jean Reno), film qui avait séduit un large public en plus de lui proposer une histoire qui lui permettait de mieux se rendre compte qu’à cette période, des Français se sont illustrés de manière peu glorieuse, participant – parfois avec zèle – à ces rafles qui mettaient les victimes dans des trains en partance pour la mort.

Le petit Maurice dans la tourmente n’est pas une bande dessinée à proprement parler. C’est un livre à textes, illustré par deux frères, Mario et Michel d’Agostini, qui signent là leur première publication. Leur style de dessin est visiblement perfectible ; il est cependant en phase avec le texte et met l’ouvrage plus facilement sans doute à la portée des jeunes qui sont assurément un lectorat visé. Après deux pages de rappels et de repères historiques, le récit commence. Il est de facto intéressant et nous réserve en plus une fin heureuse… puisque Maurice Rajsfus est encore parmi nous pour la raconter !!! En effet, on peut dire que dans son malheur, Maurice a eu de la chance. Beaucoup plus que d’autres. Parce qu’il a pu rencontrer des « Justes », mais aussi parce qu’il a su être honnête à un moment précis où il aurait pu succomber à une tentation qui (qui sait ?) l’aurait peut-être mené moins loin… Belle histoire, donc, mais qui nous laisse cependant avec au moins une question de taille, puisqu’en effet, si lui s’en est sorti, sa sœur aussi ! Or, on n’apprend rien sur sa manière à elle d’avoir traversé cette terrible période. C’est dommage : quelques lignes auraient pu suffire à ne pas nous laisser curieux de savoir… Cela dit, Le petit Maurice dans la tourmente s’inscrit parmi les très nombreux témoignages de Juifs ayant survécu à la seconde guerre mondiale et devient un « aide-Mémoire » de plus…

Il a d’ailleurs été publié avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.