Archives du mot-clé récit

FIBD Angoulême janvier 2012 // programme de Tartamudo éditions

_avant-première / bande dessinée

La Guerre des Gaules (livre premier) de Tarek et Pompetti : dédicace des auteurs sur le stand, du vendredi 27 après-midi au dimanche 29 après-midi.

La Guerre des Gaules

L’éditeur a tiré pour l’occasion un ex-libris sur papier de luxe ainsi que des posters A3 de la couverture.

Ex-libris

_avant-première / documentaire

Turcos, le making-off • Un documentaire écrit et réalisé par Tarek // Montage d’Hélios Figuerola

Turcos le making-off

Les projections sont programmées les vendredi 27 à 13h, samedi 28 à 18h et dimanche 29 à 12h30 // Salle Nemo dans le bâtiment Castro.

Vendredi 27 après la projection du documentaire, Tarek rencontrera une classe de collégien pour parler de sa bande dessinée Turcos.

_dédicace / bande dessinée

Turcos de Tarek, Batist Payen et Kamel Mouellef : dédicace des auteurs sur le stand du vendredi 27 matin au samedi 28 après-midi (Batist Payen et Kamel Mouellef) ; du vendredi 27 après-midi au dimanche 29 après-midi (Tarek).

Notre album est sélection pour le prix Tournesol. La remise du prix se fera au GARAGE, 10 rue Raymond Poincarré, Angoulême (près de la place du Champ de mars) le vendredi 27 à 18h30.

Turcos, le jasmin et la boue

_auteurs présents sur le stand

  • TAREK BEN YAKHLEF
  • KAMEL MOUELLEF
  • ARNAUD LABBÉ
  • BATIST PAYEN
  • VINCENT POMPETTI
  • PAUL PUVILLAND
  • VINCENT VINZ EL TABANAS

_renseignements pratiques

TARTAMUDO
21, Place Jacques Carat
94230 CACHAN
Tel. : 01 45 36 97 31 • www.tartamudo.com

Contact(s) :
– Rébecca JOVER (Editeur)
– José JOVER (PDG)

Lieu d’exposition : Le nouveau monde

Emplacement : N 48

Publicités

Article dans sceneario.com

Le Petit Maurice dans la tourmente

Le petit Maurice dans la tourmente
Le petit Maurice dans la tourmente

C’est l’histoire vraie du jeune Maurice Rajsfus qui nous est contée par lui (aujourd’hui devenu journaliste et historien) dans cet ouvrage des éditions Tartamudo intitulé Le petit Maurice dans la tourmente. En 1942, Maurice et sa famille habitaient Paris dont le pavé était alors battu par des policiers français aux ordres de l’occupant nazi. Cette sombre période synonyme de rafles rappelle bien évidemment le film La rafle (avec entre autres Gad Elmaleh, Mélanie Laurent et Jean Reno), film qui avait séduit un large public en plus de lui proposer une histoire qui lui permettait de mieux se rendre compte qu’à cette période, des Français se sont illustrés de manière peu glorieuse, participant – parfois avec zèle – à ces rafles qui mettaient les victimes dans des trains en partance pour la mort.

Le petit Maurice dans la tourmente n’est pas une bande dessinée à proprement parler. C’est un livre à textes, illustré par deux frères, Mario et Michel d’Agostini, qui signent là leur première publication. Leur style de dessin est visiblement perfectible ; il est cependant en phase avec le texte et met l’ouvrage plus facilement sans doute à la portée des jeunes qui sont assurément un lectorat visé. Après deux pages de rappels et de repères historiques, le récit commence. Il est de facto intéressant et nous réserve en plus une fin heureuse… puisque Maurice Rajsfus est encore parmi nous pour la raconter !!! En effet, on peut dire que dans son malheur, Maurice a eu de la chance. Beaucoup plus que d’autres. Parce qu’il a pu rencontrer des « Justes », mais aussi parce qu’il a su être honnête à un moment précis où il aurait pu succomber à une tentation qui (qui sait ?) l’aurait peut-être mené moins loin… Belle histoire, donc, mais qui nous laisse cependant avec au moins une question de taille, puisqu’en effet, si lui s’en est sorti, sa sœur aussi ! Or, on n’apprend rien sur sa manière à elle d’avoir traversé cette terrible période. C’est dommage : quelques lignes auraient pu suffire à ne pas nous laisser curieux de savoir… Cela dit, Le petit Maurice dans la tourmente s’inscrit parmi les très nombreux témoignages de Juifs ayant survécu à la seconde guerre mondiale et devient un « aide-Mémoire » de plus…

Il a d’ailleurs été publié avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.