Archives du mot-clé Yasmina Khadra

On en parle sur FranceNetInfos : Turcos

Dans la série : « On en parle sur FranceNetInfos», voici un style de BD que nous classerons dans celles recommandée à exploiter en milieu scolaire. Les Éditions Tartamudo en collaboration avec l’auteur aux multiples bds : Tarek et Batist le dessinateur, nous proposent « Turcos : Le jasmin et la boue » : un véritable hommage aux « poilus » mais plus encore, aux « alliés » venus d’ailleurs : les tirailleurs embarqués malgré eux dans cette première guerre mondiale qu’ils soient sénégalais, algériens, marocains…

La suite de la chronique : Turcos – Éditions Tartamudo

Publicités

Yasmina Khadra : « L’Algérie est à la veille d’une insurrection »

L’écrivain algérien francophone Yasmina Khadra était candidat contre Abdelaziz Bouteflika à la présidentielle, mais les menaces et les embûches ne lui ont pas permis de poursuivre son parcours. Début février, alors qu’il sillonnait son pays, il avait reçu « Marianne » pour raconter sa patrie et son périple. En ce jour d’élection où chacun retient son souffle, le diagnostic dressé par le romancier algérien le plus lu au monde qui est aussi l’ex-commandant de la lutte anti-terroriste dans l’Oranie, est plus que jamais d’actualité.

Yasmina Khadra - BALTEL/SIPA

Marianne : Qu’est-ce qui vous pousse à briguer la présidence de l’Algérie?
Yasmina Khadra : L’écrivain ne doit pas occulter l’être et le citoyen. D’abord, depuis très longtemps, il m’était insupportable de voir mon pays aller à la dérive. Il n’y a aucune raison pour que l’Algérie échoue : elle a tout le potentiel nécessaire pour devenir une nation sereine, ambitieuse, prospère. Ensuite, quand on sort indemne d’une guerre — notre guerre contre l’intégrisme entre 1991 et 1999 —, on culpabilise. Depuis que j’ai quitté l’armée, j’ai toujours voulu légitimer ma survie. Je me suis donné comme mission de ne jamais oublier ceux qui sont morts, d’être digne de leur avoir survécu. Enfin, je pense qu’un pays sans culture est un pays livré à l’animalité et au chaos. Il est donc logique en tant qu’intellectuel de me lancer dans ce combat pour le guérir.

L’islamisme a été vaincu militairement en Algérie, mais l’islamisme sociétal et comportemental semble l’emporter. Comment vaincre cet ennemi qui s’appelle l’obscurantisme ?
A l’origine de cette dérive, il y a la chosification de la jeunesse, l’absence de tout projet de société, la démolition du rêve. Autant d’ingrédients à identifier et à détruire. Pour couper l’herbe sous le pied de l’intégrisme, il faut redonner de l’espoir aux Algériens, leur prouver que le paradis est au bout de la main d’un homme, pas au bout de sa vie. Je reviens d’un périple de 10 000 km à travers le pays. J’ai vu la démission, le renoncement. L’Algérie est plongée dans une convalescence interminable. Les gens sont encore traumatisés par la décennie noire, laminés. Paradoxalement, c’est chez les intellectuels, les notables, que le renoncement est le plus ancré. Le petit peuple, lui, attend encore quelque chose mais il ne sait plus quoi.

La suite de l’interview : Yasmina Khadra : « L’Algérie est à la veille d’une insurrection »

Propos recueillis par Martine Gozlan pour le magazine Marianne

:: Yasmina Khadra et Tarek en ITW :: Regards sur RCF alpha

Regards Présenté par Arnaud Wassmer
Une rencontre…Plusieurs producteurs alternent pour présenter cette émission qui va à la rencontre d’un personnage au parcours intéressant ou qui soit en lien avec une actualité et nous donne une vision du monde.

Yasmina Khadra et Tarek
Ecrivain populaire, Yasmina Khadra a publié un nouveau roman : L’équation africaine dans lequel il raconte des occidentaux pris en otage au large de la Somalie sur leur voilier par des pirates. Leurs ravisseurs vont les les faire passer d’un pays à un autre, d’un groupe à l’autre, et c’est une rencontre entre l’Afrique et l’Occident d’aujourd’hui qui est au coeur de ce roman.
Yasmina Khadra est accompagné de Tarek. Auteur de bandes dessinées, celui-ci était venu il y a quelques semaines présenter son nouvel album Turcos dans lequel il racontait l’itinéraire de tirailleurs algériens pendant toute la première guerre mondiale. Cette histoire, authentique, est précédée d’une préface écrite par Yasmina Khadra. Une préface sur la mémoire, ce qu’elle est et ce que l’on en fait.
Yasmina Khadra et Tarek sont les invités d’Arnaud Wassmer dans ce Regards.

Turcos en lice pour un prix aux rendez vous de l’histoire

LE PRIX CHÂTEAU DE CHEVERNY DE LA BANDE DESSINÉE HISTORIQUE

Les rendez vous de l’histoire // Turcos a été retenu pour ce prix prestigieux. Le scénariste Tarek a déjà été nommé à ce prix avec deux bandes dessinées : Lawrence d’Arabie et Sir Arthur Benton.

Expo Turcos // Université Rennes II, 2012

En ce moment à la Médiathèque de langues, exposition de planches de la bande dessinée “Turcos ” de Tarek, Batist Payen, Kamel Mouellef avec une préface de Yasmina Khadra . Vernissage de l’exposition en présence de l’auteur le 27 mars à 18 heures à la Médiathèque de langues (Pôle langues, porte L 130)

Tarek, scénariste du projet “Turcos” nous communique ce texte :

“Le projet Turcos se veut avant tout fédérateur et pédagogique à un moment où le questionnement sur l’identité nationale est au centre de tous les débats politiques mais aussi surgit dans le milieu scolaire à travers la reformulation des programmes d’histoire. Nous souhaitons montrer que la France s’est construite avec des apports et des expériences humaines venus de plusieurs pays et que chacun à sa place dans la France du XXIe siècle. Nous avons abordé la Première guerre mondiale en suivant le parcours d’un Indigène, Alouache, appartenant au 7e puis au 11e RTA, avec ses questionnements, son regard porté sur la France de cette époque, la guerre et la présence de tous les coloniaux pour sauver la patrie. C’est un récit fictif se basant sur une biographie réelle, ayant pour trame la guerre de 1914-1918.

Un dossier pédagogique a été réalisé à cette occasion à destination du grand public avec des dessins, des images d’époque, des textes choisis et des extraits de la bande dessinée.

En tant qu’historien de formation et auteur de plusieurs titres abordant des questions historiques et politiques, au sens de vie dans la cité, je vous souhaite de prendre du plaisir en découvrant cette exposition…  ”

Tarek : Le blog : http://turcos-bd.blogspot.fr/  et le site http://www.tarek-bd.fr

Sur le même sujet, vous pouvez consulter dans nos bibliothèques :

  • Les africains et la Grande Guerre : l’appel à l’Afrique, 1914-1918 / Marc Michel.  (BU cote Z 940.3/167)
  • Des tranchées de Verdun à l’église Saint-Bernard 80 000 combattants maliens au secours de la France, 1914-18 et 1939-45 Bakari Kamian . (BU cote 944.08/150)
  • Les Musulmans algériens dans l’armée française, 1919-1945  Belkacem Recham ( Bibliothèque des  sciences sociales  cote 944.081 REC )
  • Les troupes coloniales dans la Grande guerre :  actes du colloque organisé pour le 80e anniversaire de la bataille de Verdun (  BU cote Z 940.3/167)
  • Dans les tranchées, l’Afrique [Images animées] / Florida Sadki, réal.. – [Paris] : Bibliothèque publique d’information [distrib.], [DL 2009] (Service audiovisuel et multimédia, 940.3 SAD)