Archives pour la catégorie Bande dessinée

Albums de bande dessinée édités par Tartamudo.

Soutenez « Je suis rivière » sur Ulule

Je suis rivière est une BD qui raconte l’histoire de la rivière Bièvre à travers le temps de manière tendre et poétique. Le récit se base sur des faits réels.

A quoi va servir le financement ?

En contrepartie, nous proposons, selon la participation, l’album dédicacé par l’auteure, des albums de la maison d’édition, un ex libris numéroté et signé par l’auteure, une planche BD originale tirée de l’album.Le financement va se  répartir de la manière suivante :

Bientôt en librairies !

# # 1 BD BAT Couverture Je suis rivière HD définitive 1 - 4

La sortie de notre prochain titre dans toutes les bonnes libriries de France, Belgique et Suisse est programmée pour le 27 juin. C’est une belle BD sur le thème de la Bièvre, rivière qui constitue le sujet principal de cet album de 80 pages. L’histoire se déroule du début 19e siècle jusqu’à nos jours, en traversant le temps à travers l’héroïne principale Louise.

# BD Je suis rivière fiche Makassar Tartamudo TEXTE ARGUMENTAIRE

# BD JE SUIS RIVIERE NINA 1

# BD JE SUIS RIVIERE JOSE 3

Patrick Cohen nous a rejoint en 2018

Patrick CohenJ’ai réalisé mon 1er dessin en 1962 à l’âge de 9 ans. Il s’agissait d’un portrait de Jiminy Criquet de Pinocchio recopié à partir d’un produit dérivé. C’est ainsi qu’est née ma vocation, faire du dessin animé envers et contre tout : 1969 (16 ans), j’entre chez Jean Image pour travailler sur la série « Kiri le Clown » et son 3e long métrage : « Aladin et la lampe merveilleuse ». 1974, je suis nommé animateur aux « Studios Idéfix » par Goscinny et Uderzo, où je participe aux films : « Les 12 travaux d’Astérix » (1976) et « La ballade des Dalton » (1978). Après le décès de Goscinny et la fermeture définitive des studios Idéfix, 13 années s’écoulent où je jalonne les différents studios parisiens. Durant ces années je participe aux longs métrages de Picha : « Le chaînon manquant » (1980) et « Le Big Bang » (1987). 1989-1991, je dirige l’animation des studios Ellipse pour la série TV : « Babar ».

De 1991 jusqu’en 2003, je quitte l’animation pour travailler chez Disney afin de dessiner pour les produits dérivés. 2006, retour à l’animation sur Persépolis de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud, primé à Cannes et aux Césars. En 2011 sort en librairie mon 1er livre : « Le dessin animé à faire soi-même » aux éditions Blandine Lacour. 2013 je me vois accéder au statut de retraité. Je vais pouvoir me reposer des 24 images seconde.

2018 paraît mon second ouvrage : Journal d’un animateur aux studios Idéfix aux éditions Tartamudo. Finalement je ne me suis pas reposé tant que ça.

# # COUVERTURE FINALE JOURNAL D'UN ANIMATEUR HD JPG

Lionel Chouin nous a rejoint en avril

Lionel Chouin, dessinateur et coloriste, vit à Rennes. Après la création de son atelier Tété Martini, il réalise, dans un style réaliste, pour Les Humanoïdes Associés, la série de science fiction Les Mémoires mortes et reprend ensuite chez Glénat la série les Morin Lourdel. Après sa rencontre avec le scénariste Tarek, il se lance dans le projet de la trilogie russe Le Tsar Fou, qui correspond mieux à son nouveau style de dessin nerveux et virtuose, proche de la nouvelle vague de la bande dessinée contemporaine française. En 2014, il co-dessine avec Stéphane Duval le premier volume de la série « Jean-Corentin Carré, l’enfant-soldat », puis reprend seul le dessin pour le reste de l’histoire.

Publication :

Les aventures du Tsar fou, avec Tarek, 2019  • Collection TEBEOS